Le Tour d’Europe de la Souris Verte : étape Irlande

 Du 22 au 25 Mai 2014, les électeurs des 28 états membres de l’Union Européenne vont élire les 751 députés Européens au sein du Parlement Européen. Mais il se passe quoi au fait un peu partout en Europe ? Comment les jeunes militants voient-ils l’Europe, l’engagement politique et les enjeux politiques des élections ? On a posé la question à plusieurs militants, pour notre Tour d’Europe, et aujourd’hui c’est Chris d’Irlande qui nous répond !

Ecosprinter / Souris Verte : Salut Chris, ça va ? Qui es-tu ? D’où viens-tu ?

Chris : Je suis Chris Green, attaché de presse du Parti vert irlandais. Et je vais bien, merci !

Ecosprinter / Souris Verte : Tu es donc engagé en Irlande dans la campagne des Européennes. Comment ça se passe ? Quels sont les principaux enjeux dans ton pays ?

Je suis attaché de presse du Parti vert irlandais, et je m’occupe donc des relations presse pour le Parti. Mon travail consiste à construire une histoire autour de nos candidats et à les « vendre » à la presse nationale, ainsi que de m’assurer que nous restions toujours audibles dans le débat national.

Les principaux enjeux en Irlande sont toujours liés à la crise économique. Les Verts irlandais faisaient partie du gouvernement avec un des principaux partis au moment du sauvetage financier, donc ils doivent encore assumer leur part de responsabilité dans la récession. Cependant, le climat a changé et beaucoup de gens se tournent aujourd’hui vers les idées écologistes.

Ecosprinter / Souris Verte : Pourquoi as-tu choisi de t’engager dans cette campagne ?

Chris : Après avoir quitté mon précédent travail, je cherchais à m’engager en politique. Les objectifs et la philosophie du Parti vert m’ont vraiment séduit. Je pense que cette élection va être extrêmement importante pour dessiner l’Europe post-récession et je veux que l’on entende la voix des Verts irlandais à la table de l’Europe !

Ecosprinter / Souris Verte : Y a-t-il une proposition qui te tient particulièrement à cœur parmi celles présentées dans le projet ?

Chris : La question des droits numériques me semble essentielle et les Verts sont les seuls à articuler une politique cohérente entre la protection des libertés et la question du numérique. L’Irlande accueille de nombreuses entreprises internationales qui travaillent dans les technologies et a donc un rôle énorme à jouer dans ce débat.

Ecosprinter / Souris Verte : Demain, comment vois-tu l’Europe ?

Chris : Si la population n’arrive pas à comprendre que l’Europe a favorisé la démocratie, ainsi que ses bénéfices tangibles en matière d’investissement et d’emploi, je vois un futur relativement lugubre pour l’Europe. Nous avons un potentiel énorme qui est aujourd’hui freiné par la bipolarisation de l’échiquier politique, le fait que les Etats supportent les dettes privées et que le système soit tourné vers les intérêts des entreprises. Heureusement, les Verts peuvent continuer à travailler pour changer l’Europe pour le bien des gens, et ils seront encore plus nombreux après le 25 mai !

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur telegram
Partager sur Telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur Whatsapp

Laisser un commentaire