Le tour de France de la Souris Verte : Aubagne

Après Bordeaux tout à l’heure, la rédac de la Souris Verte se bouge jusqu’à Aubagne pour interviewer Johan.

Rédac : Salut Johan ! ça va ? Qui es-tu ?

Johan Laflotte, je suis un jeune Jeune Ecolo puisque j’ai rejoint le mouvement et le groupe local d’Aix Marseille Métropole en septembre 2013. Je suis ingénieur chargé d’études en énergie et environnement et j’aime la soupe au potiron bio.

Rédac : Tu es candidat à Aubagne sur une liste “Arc en Ciel”. Où se situe Aubagne (nb habitant, …) ?

Aubagne est une bien jolie ville à deux pas de Marseille. On peut dire que c’est la périphérie, mais c’est une définition réductrice car elle est autonome dans son mode de fonctionnement. On approche des 50 000 habitants, mais pourtant on se promène dans le centre-ville comme dans un village. C’est d’ailleurs l’un des axes de notre programme : Faire d’Aubagne une ville dynamique et ambitieuse, mais à taille humaine.

 

IMG_702037366714Rédac : Qu’est-ce qu’une liste “Arc en Ciel” ? Quels sont les enjeux ?

Notre liste est “Arc-en-Ciel” car elle rassemble toutes les couleurs de la gauche et du centre, mais aussi des personnes de toute génération et toute classe sociale. Avoue qu’Arc-en-Ciel, c’est plus mignon que “La liste de la Gauche unie, citoyenne, écologiste et des Démocrates”. Puis l’arc en ciel a d’autres significations. On a évoqué la Rainbow Nation de Nelson Mandela, du mouvement chilien qui renversa Pinochet… Je rajoute sans hésitation la paix et l’égalité, qui sont clairement des valeurs de notre liste.

L’enjeu est de garder bien évidemment Aubagne à gauche avec le maire sortant Daniel Fontaine face à trois listes de droite et d’extrême-droite. Mais si la Gauche est partie unie ce n’est pas tant par stratégie électoraliste. Nous avons décidé de partir ensemble car la majorité sortante, dans la même constitution, a très bien fonctionné et a montré que l’union faisait la force. Au final, notre campagne aux mouvements et personnalités très diverses se déroule dans un climat très serein pendant qu’à deux pas d’Aubagne, un même parti est capable de s’entredéchirer (suivez mon regard !).

 Rédac : Tu es un colistier écolo ? Quels sont les points programmatiques apportés par les écolos dans le projet de la ville ?

C’est aussi l’originalité de notre campagne. Les écolos n’ont rien imposé, pas plus que les autres partis. Nous avons construit, pendant trois mois et à l’occasion de plusieurs dizaines d’ateliers publics aux quatre coins de la ville notre programme avec l’ensemble des citoyens le désirant. En tout et pour tout, plusieurs milliers de personnes ont participé à l’élaboration du programme. J’étais moi-même sceptique, mais force est de constater que notre programme reprend la majorité des propositions faites et que pour couronner le tout, il est très compatible avec les valeurs écolo que nous défendons.

Pour répondre quand même à ta question,  j’ai porté en tant que citoyen les principes d’éco-mobilité : des parcours cyclables partout en ville et un service public d’auto-partage.

Rédac : En 2008, le futur maire promettait de rendre les transports en communs gratuits. En 2009, la promesse est tenue. Qu’en penses-tu ? Quels sont les bienfaits que tu vois sur la ville ?

C’est profondément écologique, mais c’est aussi une mesure sociale. Le Pays d’Aubagne et de l’Etoile est une petite agglomération où il est facile de se laisser tenter par la voiture, malgré les quelques embouteillages ici et là. Mais avec la gratuité des transports en commun, c’est encore plus facile de prendre le bus. Plus besoin de calculs alambiqués pour trouver le meilleur rapport qualité/prix ou d’éviter le chauffeur pour pouvoir frauder. Ici tous les passagers disent bonjour en montant !

Mais il reste encore du chemin pour dire que la bataille contre le tout-automobile est gagnée. Les prochaines étapes sont le tramway, pour relier le centre avec ses principaux quartiers d’habitation et d’activités, le tram-train pour irriguer les communes de la vallée et concurrencer l’autoroute, puis l’amélioration des liaisons vers Marseille et Aix.

Rédac : Demain, comment tu vois ta ville ?

Aubagne restera Aubagne tant que les citoyens le souhaiteront. En deux mots conviviale et dynamique. Le troisième mot c’est l’ouverture.  Elle est mise à rude épreuve en plein débat sur la construction métropolitaine,mais je suis sûr que nous trouverons ensemble l’issue qui permettra à chacun de se sentir chez soi en Provence tout en mettant en œuvre la nécessaire coopération.

 Rédac : Merci Johan, et bonne fin de campagne !
 

Suite au premier tour

Rédac  : Comment vis tu les résultats du premier tour ?

Les résultats à Aubagne sont les suivants (je vous épargne les virgules) :- La liste Arc-en-ciel de la Gauche unie, citoyenne, écologistes et des démocrates, maire PCF sortant : 37%
– Liste UMP : 25%
– Liste FN : 21%
– Liste UDI (dissidente UMP) : 17%

– Abstention : 37%

Nous passons très largement en tête et c’est la première chose à retenir. Mais nous avons été happés par la vague bleue et bleue marine qui a touché la France entière. Nous avons probablement été endormis par les commentateurs nationaux qui annonçaient que le vote sanction n’aurait pas lieu et par les sondages qui nous créditaient de 10 points de plus au premier tour. Les listes UMP et UDI, avec à leurs têtes un homme et une femme ennemis, vont fusionner dans la douleur au second tour, je vous laisse calculer.
Nous n’avons absolument pas à rougir de notre campagne qui a démarré il y a six mois et qui a mobilisé des milliers de personnes à Aubagne. Lundi soir, moins de 24h après l’annonce des résultats, nous étions plus de 500 militants et amis d’Aubagne à nous rassembler et nous mobiliser toute la semaine pour rappeler à tous nos amis aubagnais tout ce qui a été fait depuis 6 ans dans la ville (le tramway, les transports gratuits, la municipalisation de l’eau, la politique de l’emploi des jeunes) ainsi toutes les promesses en l’air des listes de droite et les incohérences de leurs deux programmes.

Et puis nous leur rappellerons que même si l’UMP passe à Aubagne, Hollande restera à l’Elysée. Ce sera la double victoire des partisans de l’austérité.
Cette semaine nous renversons la tendance et dimanche nous gagnons, et la victoire n’en sera que plus belle.

En tant qu’écolo, félicitations à toutes les villes qui ont su faire pousser l’écologie municipale au premier tour, et bon courage à tous dans la dernière ligne droite !

Résultats 2e tour :

Mme Joëlle MÉLIN (FN) : 11,62%

M. Gérard GAZAY (Union de la droite) : 47,49%

M. Daniel FONTAINE (Union de la gauche) : 40,87%

 

Résultats 1er tour :

Mme Joëlle MÉLIN (FN) : 20,63%

Mme Sylvia BARTHELEMY (UDI) : 17,41%

M. Gérard GAZAY (UMP) : 24,66%

M. Daniel FONTAINE (Union de la gauche) : 37,29%

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur telegram
Partager sur Telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur Whatsapp

Laisser un commentaire