Le tour de France de la Souris Verte : Lyon

J-2 avant le 1er tour, la rédac de la souris verte s’arrête aujourd’hui à Lyon pour interviewer Nina.

Rédac SV : Salut Nina, ça va ? Qui es-tu ?

Salut la Souris verte ! Je suis Nina Lejeune. J’ai quitté ma Haute-Savoie natale pour la ville de Lyon depuis maintenant 6 ans.

Un master en environnement et développement durable en poche, je prends actuellement un peu de bon temps pour moi et pour pouvoir (enfin) m’investir vraiment, à la hauteur de mes envies !

Engagée aux Jeunes Écologistes depuis 3 ans, je suis membre depuis toujours du groupe local de Lyon et j’ai même la chance cette année d’être au pôle com’ de l’exécutif fédéral.

Rédac SV : Tu es donc engagée à Lyon dans la politique de ta ville. Quel est ton ressenti ? Quels sont les enjeux à Lyon ?

A Lyon, cette année, les partis de gauche partent chacun de leur côté. Lors des deux dernières élections municipales en 2001 et 2008, ce n’était pas le cas. Les écologistes et les communistes figuraient sur les listes de Gerard Collomb l’actuel maire de Lyon dès le premier tour. Pour ces élections, les écologistes ont décidé de demander aux Lyonnais s’ils voulaient encore plus d’écologie en se présentant en autonome. L’enjeu est de montrer au maire sortant – qui commence franchement à dériver- que Lyon a besoin des écologistes ! Les résultats du premier tour sont donc décisifs !

Rédac SV : Pourquoi tu as choisi de t’investir dans la politique de ta ville en tant que colistière de Maxime Huré pour le 5ème arrondissement et d’Etienne Tête et Emeline Baume pour la ville, tou-te-s candidat-e-s écolos à Lyon ?

Plutôt distante d’Europe Ecologie les Verts et non-adhérente au parti, je figure sur la liste Inspirez Lyon en tant que signataire de l’appel « un nouveau souffle pour Lyon » lancé par EELV dans le cadre des municipales. Je suis deuxième sur la liste du 5ème arrondissement de Lyon, arrondissement où le binôme de tête est assez jeune : 30 et 24 ans !

Si j’ai franchi ce cap, c’est d’abord pour des raisons personnelles. J’ai quitté un boulot qui ne me plaisait pas. J’avais envie de m’investir encore plus à Lyon et une campagne municipale : ça aide ! On est toujours à droite à gauche, à la rencontre des habitants, des associations, c’est une sacrée aventure humaine !

Et puis, cet échelon local me correspond bien. Je ne veux pas faire de la politique politicienne. Je veux juste essayer d’apporter ma vision solidaire et écologiste de la ville en faisant des propositions d’écologie concrète.

Faire une campagne de propositions c’est l’objectif d’EELV durant ces municipales, ça, ça me va bien !

Rédac SV : Est-ce qu’il existe un projet intéressant /qui te tient à cœur qui a été mené durant le dernier mandat ?

Dans mon arrondissement, j’apprécie les quelques pistes cyclables réalisées durant le mandat, la rénovation du palais de justice parce que c’est joli… Mais à vrai dire je ne vois que très peu de positif ! Malheureusement, les choses qui me marquent le plus sont plutôt négatives…

Ce qui me marque le plus, c’est ce fameux projet de grand Stade. Son abandon est une revendication des Écologistes. Voter écologistes dimanche 23 Mars, c’est aussi sanctionner ce projet. Un de nos co-tête de liste, Etienne Tête, est d’ailleurs connu pour en être un farouche opposant à ce projet.

Ce n’est malheureusement qu’un exemple. Le projet de Tronçon Ouest du Périphérique, sur les 40 jours annuel de pollution, est une autre aberration…

Rédac SV : Demain, comment tu vois ta ville ?

Demain je veux une ville où éclosent jours après jours des solutions écologiques pour notre quotidien : du transport à l’éducation en passant par l’alimentation, le logement et l’emploi.

J’aimerais que chaque citoyen puisse participer aux politiques menées dans sa ville, que chacun puissent prendre part aux décisions prises par la municipalité.

Je veux une ville où les habitants se rencontrent, échangent, s’entraident, mènent à bien des projets de quartier ensemble : de l’organisation de fêtes de quartier à l’implantation de compost collectif.

Bref, une ville où il fait bon vivre, dans le respect des uns et des autres et, bien entendu, de l’environnement !

Site de inspirez lyon : http://inspirezlyon.fr/

Tumblr de la campagne : http://inspirezlyon.tumblr.com/

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur telegram
Partager sur Telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur Whatsapp

Laisser un commentaire