Don de moelle osseuse : késaco ?

Le don du sang tu connais ? Bien sûr, et le don de moelle osseuse ?

Du 7 au 12 avril, l’Agence de Biomédecine organise la 9ème semaine de mobilisation pour le Don de Moelle Osseuse.

L’enjeu ? Recruter 18 000 nouveaux donneurs en 2014 et diversifier les profils inscrits sur le registre national. Atteindre au plus tôt le nombre de 240.000 inscrits participerait à améliorer sensiblement les chances de greffe pour les malades ne disposant pas de donneur compatible dans leur fratrie.

 

 

Une FAQ récapitulative des grandes interrogations sur le sujet :

Qui a besoin d’une greffe de moelle osseuse ?

Ce sont essentiellement les malades dont la moelle ne fonctionne plus (aplasie) ou est envahie par des cellules cancéreuses (leucémie).

Une maladie affectant la moelle osseuse a de graves conséquences : en effet, l’absence de globules rouges entraîne une anémie ; l’absence de globules blancs, des infections ; et celle des plaquettes, des hémorragies.

Pour qu’une greffe réussisse, il faut que la moelle osseuse du donneur et le corps du malade s’acceptent mutuellement. Pour y parvenir, il faut donc donner au malade une moelle osseuse aussi identique que possible à la sienne.

C’est parmi les frères et soeurs qu’on trouve le plus facilement des sujets ayant le même groupe tissulaire appelé groupe HLA.

Mais tous les malades n’ont pas cette chance. Une fois sur 4 seulement, on trouve un frère ou une sœur compatible. C’est dire que dans 3 cas sur 4, le malade ne pourra bénéficier de greffe de moelle, à moins qu’un donneur volontaire en dehors de la famille, ayant le même groupe HLA, lui donne un peu de sa propre moelle.

 

Comment détermine t-on le groupe tissulaire (HLA) ?

Avec un petit prélèvement de sang. Le groupe tissulaire est déterminé par un laboratoire spécialisé, rattaché à France Greffe de Moelle.

 

Qui peut devenir donneur volontaire de moelle osseuse ?

Toutes les personnes en bonne santé, de 18 à moins de 51 ans, qui acceptent d’être disponibles pour donner un peu de leur moelle osseuse à un malade qu’elles ne connaîtront pas. Elles resteront inscrites sur le registre des donneurs volontaires jusqu’à l’âge de 60 ans révolus.

 

Comment peut-on s’inscrire comme volontaire au don de moelle osseuse ?

Nous vous offrons la possibilité de télécharger le formulaire d’inscription ci-dessous et de l’imprimer. Il vous faut alors le remplir, le dater, le signer impérativement et l’adresser à l’ADOT de votre département. (Coordonnées sur ce la page “En savoir plus sur votre ADOT départementale“, en cliquant sur votre département).

Télécharger le formulaire d’inscription au don de moelle osseuse (format .pdf, 530ko)

 

En quoi consiste le don de moelle osseuse ?

Le médecin ne prélève la moelle osseuse qu’afin de la greffer à un malade.

La quantité de moelle prélevée est en rapport avec la morphologie du receveur. Le prélèvement s’effectue par plusieurs ponctions au niveau des os du bassin, sous anesthésie générale (hospitalisation la veille du don, pour une durée de 2 jours).

Ce don justifie un arrêt de travail. Cette hospitalisation n’entraîne aucun frais pour le donneur et le receveur.

L’activité de la moelle osseuse augmentera immédiatement après la ponction et réparera, en quelques jours, cette perte qui n’aura aucune conséquence sur la numération sanguine (il est prévu une transfusion de son propre sang après le prélèvement de moelle). La moelle est injectée au receveur par voie intraveineuse.

 

La FAQ complète : http://www.france-adot.org/le-don-de-moelle-osseuse.html?utm_source=newsletter&utm_campaign=nl-nationale-DMO_070414&utm_medium=email

 

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur telegram
Partager sur Telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur Whatsapp

Laisser un commentaire