look

Quoi tu connais pas la capsule wardrobe ?

Quoi tu ne connais pas la #capsule wardrobe ?

Quand on aime le shopping, il nous arrive d’abuser. Un achat en entraîne un autre, et les évènements comme les soldes ou l’envie inextricable de dépenser à la rentrée ont pour conséquence un amoncellement de vêtements, accessoires et chaussures dans nos armoires.
Si vous venez d’ouvrir les yeux sur les conditions de fabrication et l’impact écologique de nos achats compulsifs (un article entier serait à faire) ou tout simplement parce que vous vous sentez étouffé-e sous ces tas d’articles souvent non portés dans votre 20m², il est temps d’adopter un nouveau modèle de consommation : la capsule wardrobe.

La capsule wardrobe ou en français garde-robe minimaliste, est un principe qui qualifie un phénomène de diminution des « déchets » dans notre penderie. Le but est de garder que quelques vêtements qui peuvent aller les uns avec les autres, et s’en contenter. Cette capsule change deux fois dans l’année, pour l’été et l’hiver. On peut ajouter ou échanger des vêtements de la garde-robe mais le nombre de pièces doit toujours rester le même pour éviter l’accumulation.
Cependant comment choisir les pièces de la capsule ?

– Les vêtements de la collection capsule sont des pièces qui nous vont bien : la coupe convient à votre morphologie, les couleurs ne jurent pas avec votre carnation, ce sont des vêtements que vous affectionnez.
– Les matériaux utilisés sont respectueux de l’environnement et durables dans le temps au possible.
– Toutes les pièces de la garde-robe peuvent s’associer pour créer différentes tenues sans avoir l’impression de porter la même chose.

Les filles comme pour les garçons, aussi déterminé-e-s qu’ils ou elles soient dans leur quête du minimalisme peuvent trouver difficile le fait de se restreindre face aux nouvelles tendances et à la pression sociale qui en découle. Néanmoins comme disait Coco Chanel « la mode se démode, le style jamais » : et cela n’a jamais été aussi vrai aujourd’hui. Alors si vous n’êtes pas convaincu-e-s, je vous conseille d’observer le phénomène notamment sur Youtube. De nombreux-ses adeptes montrent comment ils ou elles ont réussi leur capsule wardrobe et de comment être dans l’air du temps tout en portant régulièrement le même vêtement. Ces youtubeur-se-s donnent des idées sur les pièces à garder – comme le t-shirt blanc basique ou le jean slim bleu – mais aussi des conseils pour trouver votre propre style en se contentant de peu. Les mix-and-match rendent presque imperceptible la redondance de la pièce dans vos tenues : c’est la clé d’une capsule bien menée.

Est-il vraiment nécessaire d’adopter ce mode de consommation ? On peut en tout cas noter que l’impact écologique est énorme. En privilégiant le troc, l’occasion (voire les sites comme Vinted, Vestiaire Collectif), ou le « non mass market » (c’est-à-dire les petits artisans) pour la capsule, on s’attaque au système entier de la grande distribution. On s’oppose à la publicité, au désir constant du nouveau qui s’affadit à la seconde ou l’objet nous frôle les doigts et on cesse du jour au lendemain d’être une marionnette.
Ce t-shirt vendu 5 euros chez H&M, c’est seulement 1,40 pour le Bengladesh où il est fabriqué, et 5000 litres d’eau gaspillés pour du coton. C’est également des produits toxiques utilisés qui entraînent la mort de milliers de travailleurs et travailleuses dans le monde mais aussi une dispersion de CO2 en continu à cause des transports.
Il est sans doute bien difficile d’atteindre cet objectif pour de nombreuses personnes, mais il est possible d’y tendre petit à petit en donnant le superflu et en cessant les craquages intempestifs.
Alors, qu’allez-vous porter demain ?

Quelques chaînes Youtube traitant du sujet…


https://www.youtube.com/user/allinicolecherry